Le syndrome de Ménière

Le syndrome de Ménière est une maladie de l’oreille interne décrite pour la première fois par le docteur français Prosper Ménière en 1861. Il ne s’agit pas d’une maladie rare. Elle se déclare souvent entre 20 et 50 ans et touche aussi bien les femmes que les hommes. Le traitement est souvent médicamenteux et rarement chirurgical. La maladie se caractérise par une perte progressive d’audition, de vertiges violents et des bourdonnements d’oreille souvent accompagnés de vomissements, des difficultés de concentration et des troubles de l’équilibre. Les crises, dont la périodicité et la longueur sont fortement variables, peuvent dans l’extrême devenir presque permanentes. Les personnes atteintes souffrent également d’un isolement social peu connu et souvent difficile à comprendre par l’entourage familial et professionnel.

Comments are closed.